Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller aux menus | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup

Accueil  >  Valoriser  >  Préservation des espaces  > Plan Massif protection des forêts

Plan Massif protection des forêts

 

En 2006, l’ex-Communauté de Communes du Pic Saint-Loup avait confié l’élaboration d’un plan massif de protection des forêts contre l’incendie à l’ONF (Office National des Forêts). Suite au grand incendie de forêt qui a ravagé plus de 2500 ha de végétation le 30 août 2010, la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup a décidé de lancer deux études sur la problématique incendie.

 La pinède du Bois de Lèques aux Matelles - JPEG - 65 ko
La pinède du Bois de Lèques aux Matelles
Photo : Christophe Colrat

Ces deux études, soutenues techniquement et financièrement par les services de l’Etat, ont porté sur les "perspectives de réhabilitation de la zone incendiée" et sur "l’actualisation et l’extension du plan massif 2006".

Si la première phase s’est terminée quelques mois après le sinistre, les actions prévues dans la seconde étude ont vocation à s’étendre sur plusieurs années. Il s’agit notamment de constituer un plan d’actions qui pourra être mis en œuvre par les structures ou organismes compétents (communes, Communauté de Communes, Département, propriétaires...).

Les actions identifiées sont de 4 ordres :

  • actions réglementaires,
  • actions découlant d’une politique d’aménagement du territoire,
  • actions d’amélioration de la gestion de l’espace naturel,
  • actions d’information et de sensibilisation.

Ces actions seront établies en concertation avec les partenaires spécialisés dans la thématique incendie ou ayant un rôle à jouer dans cette problématique (Service départemental d’incendie et de secours, Comités communaux des feux de forêts, Office national des forêts, Chambre d’Agriculture, Département de l’Hérault...).

Le périmètre d’étude pris en compte dans le cadre de cette étude a été défini en fonction de la localisation des massifs forestiers et non des simples limites administratives de la Communauté de communes. C’est pourquoi, les territoires d’une douzaine de communes membres de la Communauté d’Agglomération de Montpellier et de la Communauté de communes Pays de Lunel sont aussi concernés.

Qu’est-ce qu’un Plan de massifs ?

Le Code forestier a instauré en 2001 la nécessité de prévoir un Plan Départemental de Protection des Forêts contre l’Incendie. Son objectif est le suivant :

  • réduire le nombre de départs de feux,
  • améliorer la connaissance du risque,
  • diminuer les surfaces brûlées,
  • gérer et hiérarchiser les actions de prévention par une approche territoriale.

Ce plan se décline ensuite par massif forestier : il analyse les risques locaux, détermine les actions diverses de prévention (débroussaillement autour des habitations, élimination de décharges sauvages, information et sensibilisation des acteurs locaux, etc.), les équipements de terrain pour la surveillance et la lutte (pistes, points d’eau, tours de guet...) à mettre en œuvre et détermine la stratégie générale de lutte sur le massif.

Concrètement, le plan massif élaboré pour le secteur Pic Saint-Loup avait permis la création d’une vigie à Saint-Clément-de-Rivière et la réalisation d’un coupe-feu entre le Puech des Mourgues et les premières villas de Saint-Bauzille-de-Montmel, ce qui a permis d’éviter le pire lors du grand incendie du 30 août 2010.

 Haut de page

Coordonnées

Coordonnées

Hôtel de la Communauté
25, allée de l’Espérance
34270 St-Mathieu-de-Tréviers

Tél. 04 67 55 17 00
Fax. 04 67 55 17 01

Marchés publics

Marchés publics