Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller aux menus | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Halle du verre

Accueil  >  Lieu d’art et d’histoire  > La tradition verrière

La tradition verrière

 

C’est au XIIIème siècle que s’installent les gentilshommes verriers sur le Causse de l’Hortus.

 Vue aérienne de la Verrerie de Couloubrines - JPEG - 49.5 ko
Vue aérienne de la Verrerie de Couloubrines
Photo : Olivier Mériguet

En compensation des services rendus aux croisades, dont ils sont revenus ruinés, ces guerriers issus de la noblesse obtiennent de Saint-Louis le monopole de la fabrication du verre, confirmé par acte royal au XVème siècle.

Entre 1280 et 1789, une vingtaine de verreries fonctionnent sur le Causse de l’Hortus, à des périodes différentes. Les verreries de la Seube, de Couloubrines, de Baumes, du Mas Neuf… produisent, entre autres, des verres à boire et des flacons moulés. L’attrait pour ce territoire réside dans les quantités de bois disponibles pour le fonctionnement des fours (chaque verrerie en consomme entre 8 et 10 tonnes par jour durant ses 6 mois de « réveillée »).

Au tournant du XVIIIème siècle, l’exploitation intensive du bois, source de revenu pour une part importante de la population, incite l’administration royale à éloigner les verriers vers les forêts plus au nord. La concurrence du charbon, meilleur combustible, et la diffusion du cristal, plus transparent et plus brillant, accélèrent la disparition de l’activité sur le territoire.

Coordonnées

Coordonnées

Halle du Verre
50 avenue du Nouveau Monde
34270 Claret
Tél. : 04 67 59 06 39