Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller aux menus | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Maison des Consuls

Accueil  >  Expositions  > Exposition permanente

Exposition permanente

 

Le fonds Pierre Pannoux

Le fonds archéologique comprend 3500 pièces individualisées (sur un total de 18000) : il s’agit de mobilier archéologique (poteries, outils, silex et bijoux) et d’ossements d’animaux paléolithiques (dents d’ours, os d’urus, de cheval, de bouquetin, de renne et d’antilope saïga). La collection offre un large panorama sur la Préhistoire de la garrigue nord-montpelliéraine, du Paléolithique supérieur au Néolithique final. L’ensemble de la collection et les archives du musée sont rendus visibles depuis un écran tactile.

La collection présentée

 L'exposition permanente - JPEG - 40.9 ko
L’exposition permanente
Photo : Christophe Colrat

Les salles consacrées à la Préhistoire présentent une sélection de 1800 pièces du fonds Pannoux, sélectionnées en partenariat avec les chercheurs de la Société Languedocienne de Préhistoire. Des vidéos thématiques sur le thème "Préhistoire : la matière, le geste, l’objet" illustrent les procédés traditionnels de fabrication d’objets usuels à partir d’éléments naturels et permettent de comprendre l’étonnant savoir-faire des artisans du passé. Cinq procédés de transformation sont explorés :

  • Cailloux -> silex
  • Argile -> poterie
  • Coquillage -> parure
  • Métallurgie -> cuivre
  • Os -> outil

La « civilisation » de Fontbouisse (-3000/-2800) est bien sûr présente avec ses belles céramiques et son splendide outillage de silex. Une maquette représentant un habitat en pierre sèche permet au visiteur d’apprécier l’originalité du mode de construction de ce groupe, tel qu’on peut encore l’admirer sur le site de Cambous (Viols-en-Laval) à quelques kilomètres du musée…

Stèles anthropomorphes

 Stèle anthropomorphe de Cassillac - JPEG - 27.4 ko
Stèle anthropomorphe de Cassillac
Photo : SLP

Le Musée présente deux stèles anthropomorphes représentatives du « groupe des garrigues » : les statues-menhirs de Cazarils (prêt de la commune de Viols-en-Laval) et de Cassillac (prêt de la commune de Viols-le-Fort), témoins de l’art et des croyances des hommes de la fin du Néolithique.

  • Stèle de Cazarils : découverte en 1952 dans une sépulture ovale (Cazarils n°1, -2800/-2300), cette statue-menhir est une petite dalle en calcaire de 72 cm de haut avec motifs gravés. Le visage, constitué de traits parallèles se recoupant, présente des yeux en faux relief, soulignés par des sortes de tatouages. Un collier, gravé selon le même procédé, porte un épaississement figurant peut-être une perle.
  • Stèle de Cassillac : découverte en 1990, la stèle de Cassillac se distingue de celles des garrigues gardoises et héraultaises par ses mensurations (1,80 m) et ses ornements, gravés ou sculptés, en particulier l’objet en position basse. Elle est taillée et sculptée dans une dalle de calcaire fin, provenant du bassin sédimentaire de Saint-Martin-de-Londres. Ce calcaire possède des qualités sculpturales remarquables et semble avoir été choisi comme matériau pour façonner l’ensemble des stèles de la proche région du Pic Saint Loup, dans les garrigues montpelliéraines.
 Haut de page

Coordonnées

Maison des Consuls
Musée d’Arts et d’Archéologie
Rue des Consuls
34270 LES MATELLES
Tél. : 04 99 63 25 46